Vous êtes ici

-A +A

Colloques HEFF

► Colloque Langues et musique

► Colloque Soins et clause de conscience

► Colloque Soins et laïcité


Colloque langues et musique

Au sein du départmenet pédagogique Buls-De Mot de la HEFF, la musique occupe une place importante.

Le 1er avril 2019, le colloque LANGUES ET MUSIQUE, MUSIQUE DES LANGUES a réuni des professionnels et des futurs professionnels de la pédagogie et de la relation d’aide au sens large, certainement pas pour les convaincre de devenir musiciens. Cela dit, ils ont eu l’occasion de chanter, d’écouter, de parler en rythme, de découvrir et surtout de s’ouvrir à d’autres dimensions de l’apprentissage d’une langue. Par ailleurs, la musique ne se réduit pas à ses liens avec les langues, elle vit sa vie bien heureuse loin de l’école, mais c’est de cela qu’il s’agit. De mieux comprendre : Pourquoi aurait-elle le droit et le devoir d’y être aussi ?

De plus, nous sommes à Bruxelles. Bruxelles est aussi une ville européenne et (déjà) multilingue. Mais cela se passe encore de manière spontanée et non institutionnalisée. À l’horizon 2038, elle aspire à faire de ses citoyens des véritables bilingues et pourquoi pas, de trilingues : français, néerlandais, anglais ; néerlandais, français arabe ; français, espagnol, néerlandais…

​C’est dans ce contexte que nous avons organisé ce colloque : inviter la pratique musicale en classe contribue efficacement à l’apprentissage des langues, de toutes les langues et ce, dès l’école maternelle. Les enseignants peuvent introduire les langues par la voie réfléchie du chant, des comptines, du rythme… La pratique musicale en classe est aussi légitime que celle de la lecture, du théâtre, d’une sortie, du dessin, des maths ou des sciences. C’est en tant que manifestation pluridisciplinaire de l’intelligence humaine qu’elle participe au développement des tant d’aspects, notamment… l’acquisition de la langue d’abord orale et plus tard écrite. Avant d’écrire, on parle et nous ajouterons, on chante. Cette démarche n’est en aucun cas d’une perte du temps, bien au contraire, il s’agit d’un gain de temps.

​Avec ce colloque nous espérons contribuer à aider les enseignants à faire leurs propres choix la prochaine fois qu’ils auront l’occasion de se poser la question.

Et si on chantait en classe ?

Et si on travaillait la conscience phonologique autrement ?

Et si danser m’aidait à mieux communiquer avec mes élèves… ?

Et si je me lançais dans la musique des langues ?

Si vous êtes membres de la Haute École, vous pouvez retrouver la vidéo de ce colloque ici.

Plus d’informations sur le site dédié.


Colloque Soins et clause de conscience

La catégorie Paramédicale de la Haute École Francisco Ferrer a organisé le 27 novembre 2018 un colloque ayant pour thème «Soins et clause de conscience » à l’hôtel de Ville de Bruxelles.

S’intéresser à la clause de conscience et à son activation potentielle par le praticien, c’est penser les modèles théoriques de traitement d’un dilemme éthique. Un médecin peut-il refuser de pratiquer une euthanasie ? Une sage-femme peut-elle refuser de participer à un avortement ? Un réanimateur peut-il refuser de pratiquer une transfusion sanguine au nom du respect qu’il doit à la volonté de son patient ? Quelles sont les conditions légales de mobilisation de cette clause ? Des variables sociologiques pèsent-elles sur son utilisation ? Quels usages concrets les professionnels de la santé en font-ils ? Organisée sous forme de conférences plénières suivies d’échanges avec le public, la matinée d’études questionnera le prescrit légal. Mais également les actes, les situations cliniques, les identités et ethos professionnels ou encore les valeurs personnelles et collectives du praticien, toutes choses toujours inscrites dans une politique institutionnelle. La parole sera donnée au monde médical, au monde juridique ainsi qu’au monde associatif impliqué dans la défense du droit des usagers dans le champ sanitaire.

Mot d'accueil

par Madame Régine CALLOENS, Directrice du Département paramédical de la HEFF

Clause de conscience : usage et abus

par Monsieur Dominique LOSSIGNOL, Institut Jules Bordet (Unité de Soins Supportifs et Palliatifs), Bruxelles

Du détournement de la clause de conscience

par Madame Jacqueline HERREMANS, Avocate, Présidente de l’ADMD – Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité

La clause de conscience : notion et utilisation en droit médical

par Monsieur Gilles GENICOT, Avocat au Barreau de Liège et Maître de conférences à l’Université de Liège

questions-réponses

Si vous êtes membres de la Haute École, vous pouvez retrouver la vidéo de ce colloque via ce lien.


Colloque Soins et laïcité

La catégorie Paramédicale de la Haute École Francisco Ferrer a organisé le 20 avril 2017 un colloque ayant pour thème «Soins et laïcité» à l’hôtel de Ville de Bruxelles.

À destination du personnel infirmier comme des étudiants, cette manifestation entendait porter à la réflexion le principe de laïcité au sein de l’hôpital public. Renvoyant à la préséance absolue du civil sur le religieux, ce principe devait être rappelé alors qu’il a pu être foulé aux pieds.

Tout en pensant le principe de laïcité dans ses rapports historiques à la modernité thérapeutique, le colloque a questionné sa mise en pratique contemporaine au sein du monde public hospitalier : les professionnalités médicales et infirmières garantissent-elles ce principe ? À l’heure de la globalisation du monde et de la pluralisation des référentiels spirituels, le colloque a instruit le difficile équilibre entre particularisme et universalisme : dans la pratique des soins infirmiers, comment faire droit à l’Autre sans fragiliser le principe de laïcité ?

Ce document rassemble les interventions des différents interlocuteurs. Une publication ultérieure contiendra les interventions lors du débat ainsi qu’une mise en perspective analytique des interventions des conférenciers par la Catégorie Paramédicale.

Ouverture du colloque

Par Madame Faouzia HARICHE, Échevine de l’Instruction publique, de la Jeunesse et de la Petite Enfance

Tous les soins médicaux sont-ils respectueux des convictions des patients ?

Par Madame Anne MORELLI, Professeure à l’Université Libre de Bruxelles

Éthique et politique du soin face aux évolutions de nos horizons du vivre-ensemble et de nos coordonnées anthropologiques.

Par Monsieur Jean-Louis GENARD, Professeur à l’Université Libre de Bruxelles

Laïcité et résistance

Par Monsieur Dominique LOSSIGNOL - Institut Jules Bordet - Unité de Soins Supportifs et Palliatifs, Bruxelles

Adopter une posture professionnelle laïque

Par Madame Andrée POQUET, Centre d’Action Laïque ASBL et par Monsieur Dan LECOCQ, Maître de conférences ESP ULB et HELB Ilya Prigogine

Vous retrouvez les actes de colloque via ce lien.

 Coordonnées

Siège social
rue de la Fontaine 4
1000 BRUXELLES

Tél : +32 2 279 58 10
Fax : +32 2 279 58 29

Nos implantations

          Créé et hébergé
          par i-CITY  i-CITY